Conclusion : responsabilité et vie citoyenne

Les tâches domestiques

La réalité montre que les femmes consacrent toujours davantage de temps aux tâches ménagères que les hommes. A cela, aucune loi ne peut remédier, car cela relève de l'organisation interne et privée du couple.

« Si la durée totale consacrée au travail domestique et au travail professionnel est proche en moyenne entre hommes et femmes, sa répartition entre les deux composantes demeure très inégale entre les sexes. Depuis vingt-cinq ans, l'écart de situation entre les hommes et les femmes s'est réduit, pour l'essentiel du fait de la diminution du temps passé par les femmes aux tâches domestiques et non d'une augmentation du temps masculin. » C'est en ces termes qu'est introduit le dossier Insee 2012 En 25 ans, moins de tâches domestiques pour les femmes.

Répartition des tâches domestiques suivant le sexe
Répartition des tâches domestiques suivant le sexe – Observatoire des inégalités, 2009-2010 (avec l'aimable autorisation de l'Observatoire des inégalités).

L'Observatoire des inégalités, à la page La répartition des tâches domestiques, commente de son côté, l'illustration ci-dessus. « En moyenne, les femmes consacrent 3 h 52 par jour aux tâches domestiques contre 2 h 24 pour les hommes. À la maison, les hommes s'adonnent volontiers au bricolage (25 minutes quotidiennes contre 4 pour les femmes), au jardinage et aux soins aux animaux (22 minutes et 14 pour madame). Mais les femmes passent trois fois plus de temps que les hommes à faire le ménage, la cuisine, les courses ou s'occuper du linge et deux fois plus à s'occuper des enfants ou d'un adulte à charge à la maison. Cette dernière tâche tendant à être essentiellement prise en charge par les femmes, qui travaillent ou non. »

PrécédentPrécédentSuivantSuivant
AccueilAccueilImprimerImprimerRéalisé avec Scenari (nouvelle fenêtre)