Le pronom personnel

Les pronoms personnels sans antécédent : je, tu, nous, vous, on

Définition des pronoms personnels sans antécédent.

  • "Je" renvoie au locuteur (ou, pour un texte écrit, au scripteur, au narrateur...) ; il est toujours singulier, exclusivement sujet, et invariable.

  • "Tu" renvoie à l'interlocuteur (ou, pour un texte écrit, au destinataire, au narrataire...) ; il est toujours singulier, exclusivement sujet, et invariable.

  • "Nous" n'est pas le pluriel de "je" : il désigne une pluralité de sujets comprenant le "je" : "je" + "tu", "je" + "il/elle", "je" + "ils/elles"... Seul le contexte, ou une apposition explicative, peut déterminer la nature du "nous" : 

    • "Toi et moi nous allons nous marier."

    • "Mes parents et moi, nous allons en vacances à la mer."

    • "Ma sœur et moi, nous préférerions la montagne."

    "Nous" peut aussi être un substitut du "je", par emphase ("Nous, Roi de France...") ou au contraire par modestie (dans une dissertation ou une thèse, lorsque le "je", par principe, est interdit : "Nous allons démontrer que...")

    Enfin, "nous" peut avoir d'autres fonctions que sujet : complément d'objet direct, complément d'objet indirect, complément d'agent.

  • "Vous" n'est pas le pluriel de "tu" : comme le "nous", il peut désigner une pluralité multiple, mais dont le "je" est exclu :

    • Un destinataire pluriel : "Vous les hommes..."

    • Un "tu" + un "il, elle, ils, elles" : "Toi et tes ami(e)s , vous commencez à m'énerver !"

    Vous est un substitut de "tu" dans le "vous de politesse" ou "vouvoiement".

  • "On", pronom exclusivement sujet, désigne quelqu'un, singulier collectif ou vrai singulier, que l'on ne peut ou ne veut nommer :

    • "En Provence, on produit la meilleure huile d'olive."

    • « On a perdu la septième compagnie » (titre de film)

    Dans la langue familière, essentiellement orale, le "on" remplace assez souvent le "nous" : "Excusez notre retard, on est tombé en panne !"

    Le "on" peut même parfois remplacer le "tu" ou le "vous" : "Alors la p'tite dame, on fait son marché ?" - "On fait la tête, on ne dit pas bonjour ?" - "Comment ça va ? / On fait aller..."

PrécédentPrécédentSuivantSuivant
AccueilAccueilImprimerImprimer Paternité - Pas d'Utilisation Commerciale - Partage des Conditions Initiales à l'IdentiqueRéalisé avec Scenari (nouvelle fenêtre)